La Communauté de l’energie invite l’Arménie à devenir membre à part entière

 « Le directeur de la Communauté de l’énergie Janez Kopač a eu une rencontre avec le ministre arménien de l’Énergie et des Ressources naturelles Yervand Zakharyan à Erevan, lors de laquelle il a invité le pays à soumettre sa candidature pour une adhésion à part entière à l’Organisation », informe le site de la Communauté. Pour le moment, l’Arménie a le statut de membre observateur, et son adhésion à part entière sera bénéfique pour le marché de l’énergie du pays.

Au cours de la rencontre, les deux parties ont discuté des manières d’intensifier la coopération entre l’Arménie et la Communauté de l’énergie, notamment dans le secteur de l’électricité, ainsi que de la façon d’organiser l’aide technique que l’Union européenne est en train  d’offrir. Selon la Communauté de l’énergie, l’Arménie, en tant que membre de l’Union économique eurasiatique, est limitée du point de vue de la législation de l’UE en matière de ses acquis sur le gaz.

La Communauté de l’énergie est une organisation internationale ayant pour champ d’action la politique énergétique. L’organisation a été instituée par un traité international signé en octobre 2005, à Athènes (Grèce) et entré en vigueur en juillet 2006. Le traité instituant la Communauté de l’énergie réunit l’Union européenne d’une part et les pays de l’Europe du Sud-Est et de la région de la mer Noire d’autre part. L’objectif principal de l’Organisation est d’étendre le marché de l’énergie interne de l’UE à l’Europe du Sud-Est et au-delà, sur la base d’un cadre légal obligatoire.

Depuis l’octobre 2013, la Communauté de l’énergie compte neuf membres : l’UE et huit parties contractantes : l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo*, l’Ancienne république yougoslave de Macédoine, la Moldavie, le Montenegro, la Serbie et l’Ukraine. Actuellement, la Géorgie, l’Arménie, le Norvège et la Turquie y adhèrent à titre de membres observateurs. En plus, la Géorgie est en train de suivre le processus d’adhésion à part entière à la Communauté de l’énergie.

 *Cette designation ne porte aucun prejudice aux opinions sur le status et est en conformité avec la Résolution du Conseil de sécurité des Nations unies 1244, ainsi que l’Avis consultatif de la Cour internationale de Justice sur la déclaration d’indépendance du Kosovo. 

Source: EU Neighbourhood Info Centre

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost