Le centre d'enseignement professionnel franco-arménien (CEPFA)

Permettre aux jeunes d’Arménie de recevoir une formation professionnelle qualifiée était le but premier de l’impulsion donnée par Lucas Manzanares, président de l’association lyonnaise Rhône Arménie Formation Echange (RAFE), autour du projet de création d’un Lycée Professionnel franco-arménien à Erevan. L’Ambassade de France en Arménie, la Ville de Lyon, le Conseil Général du Rhône, l’association Rhône Arménie Formation Echanges (RAFE) et la Société d’Enseignement Professionnel du Rhône (SEPR) sont les fondateurs de cette institution pilote créée dans le cadre de l’accord de coopération culturelle, scientifique et technique signé en 1995 entre les gouvernements français et arménien.

Le Centre d’Enseignement Professionnel Franco-Arménien (CEPFA) a été inauguré le 21 juin 2002 suite un accord pédagogique entre le Ministère de l’Education et de la Science et les différents fondateurs du projet, rejoints en 2004 par la fondation Alliance Arménienne de Genève. Rassemblant des collectivités françaises et arméniennes, le monde associatif et le monde professionnel, l’institution propose des formations en alternance associant pratique, technologie, enseignement général et langues étrangères pour l’apprentissage de cinq métiers : hôtellerie, restauration et tourisme ; coiffure et esthétique ; mode et couture ; prothèse dentaire ; assistante de direction et secrétariat.

La société d’enseignement professionnelle du Rhône est le partenaire privilégié du CEPFA et délègue plusieurs fois par an des équipes de spécialistes à Erevan, contribuant ainsi au développement pédagogique des différentes filières. Construit sur le modèle européen, les diplômes délivrés doivent encore être adaptés aux exigences locales imposés par le gouvernement arménien, mais ce partenariat avec la France permet, en plus de la pédagogie proposée, de l’ensemble du matériel fourni conforme aux règles de l’enseignement professionnel hexagonal, de proposer des frais d’inscription largement réduits par rapport aux autres lycées professionnels privés présents en Arménie.

Ce lycée franco-arménien entraîne et cultive ses apprentis au rythme de l’apprentissage exigeant de leur futur métier. La formation proposée permet aux apprentis diplômés d’accéder rapidement à un emploi dans des restaurants ou hôtels, ou bien de créer leur propre entreprise : coiffeur à domicile ou un atelier de couture. Encourageant ainsi le développement de la micro-économie, les outils proposés par le CEPFA comblent un manque cruel dans le paysage éducatif arménien dans le domaine de la formation technique. Projet pilote à son ouverture, le CEPFA est devenu une référence en Arménie dans le domaine de l’apprentissage des métiers manuels et artisanaux. Le pays a besoin de bons artisans et les apprentis du CEPFA en sont les premiers représentants.

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost