Le festival "Les Trésors d'Odzoun": une réussite

Ce mois de juillet était particulièrement rempli par des événements importants dans le domaine de la coopération décentralisée entre l’Arménie et la région Rhône-Alpes.

Après la formation des maires, organisée le 12 et le 13 juillet et destinée à aider les maires arméniens dans l’organisation des groupements villageois et la création des coopératives, c’était le tour du festival qui s’est tenu dans le village d’Odzoun, le 20 juillet, de permettre à apprécier les fruits de la collaboration entre les collectivités territoriales arméniennes et françaises.

Le projet de l’organisation du festival appelé « Rencontre intercommunautaire » appartient à l’association G2iA, encouragé par le succès de la création d’une coopérative des plantes aromatiques dans le village d’Odzun (projet subventionné par Rhône-Alpes). Outre les villages de la région de Lori, d’autres villages aussi étaient invités à prendre part à l’exposition-vente des produits du territoire prévue dans le cadre du festival, comme le village de Tchinari où une coopérative d’apiculture a été créée avec un système de microcrédit dans le cadre de la même coopération. Ainsi, le festival est devenu une excellente occasion de démontrer aux villageois les richesses qu’ils obtiennent grâce au travail commun et de les encourager à y prendre part, en renforçant et en élargissant ainsi la coopération. Un autre détail important est la participation des jeunes : en fait, des étudiants de la Fondation Luys ont travaillé avec les villageois pour la préparation du festival.

À l’occasion de cette rencontre intercommunautaire par les efforts de G2iA et les moyens de la Région Rhône Alpes, le Président National de l’Association des Maires Ruraux de France, M. Vanik Berberian, lui-même maire du village de Gargilesse-Dampierre, était en Arménie. Outre les rencontres institutionnelles à Erevan, M. Berberian a eu des rencontres avec les maires d’Odzoun et des villages voisins, en dialoguant tête à tête avec ses collègues arméniens et échangeant dans l’intérêt du développement rural.

Espérons que le festival, qui était une véritable fête, portera un caractère régulier car il a permis de constater que l’objectif principal qui est le développement territorial et économique dans le domaine décentralisé, est réalisé avec succès.

 

 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost