« Haut-Karabagh : un règlement en vue ? »

La revue “Politique internationale” qui paraît à Paris vient de publier un article du Ministre arménien des Affaires étrangères M. Edward Nalbandian intitulé « Haut-Karabagh : un règlement en vue ? ».

Nous vous proposons quelques extraits de cet article dont vous pouvez lire l’intégralité sur le site www.mfa.am.

Un règlement est-il possible ?

« Nous sommes convaincus que les principes et les éléments énoncés dans les déclarations successives des chefs d’État des pays co-présidents, au cours des six dernières années, peuvent servir de fondement à un règlement juste et durable du conflit.

Nous partageons l’approche selon laquelle les peuples doivent être préparés pour la paix et non pour la guerre. Malheureusement, les dirigeants azerbaïdjanais font, jusqu’à présent, exactement l’inverse. Contrairement à l’Azerbaïdjan, l’Arménie, en réponse à l’appel des présidents des pays co-présidents, a plusieurs fois réaffirmé son attachement aux principes du droit international.

Nous sommes entièrement d’accord avec ces pays coprésidents pour affirmer que l’usage de la force ne résoudra pas le conflit et que seul un règlement négocié peut conduire à la stabilité, à la paix, et ouvrir de nouvelles opportunités pour la coopération et le développement régional. Plus vite les dirigeants azerbaïdjanais comprendront cette réalité, plus le règlement du conflit sera proche.

Le jour où l’Azerbaïdjan se sera débarrassé de ses illusions, le jour où il aura réalisé que ce n’est pas en engloutissant l’argent du pétrole dans une stratégie de tension militaire sans fin qu’il obtiendra un règlement favorable à ses intérêts, ce jour-là, je le répète, nous pourrons espérer des progrès visibles dans le processus de paix. L’Arménie, pour ce qui la concerne, poursuivra dans cette voie. Une voie exclusivement pacifique”.

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost