Trois échéances importantes pour la France et l'Arménie en 2015

"Au moins trois échéances importantes sont attendues en l'an 2015 pour la France et l'Arménie", a noté l'ambassadeur de France Jean-François Charpentier lors de sa conférence de presse du 4 février 2015, organisée sur l'initiative du Media Center au sujet des événements tragiques du 7 janvier à la rédaction de Charlie Hebdo à Paris, ainsi que des perspectives des relations entre la France et l'Arménie d’une et l'UE et l'Arménie d’autre part. 

Parmi les trois dates évoquées par l'ambassadeur, vient en premier lieu la présence à Erevan et la participation du président François Hollande à la commémoration du centenaire du génocide arménien le 24 avril prochain.

L'événement suivant sera le sommet de Riga qui réunira les dirigeants des pays de l'UE et des pays du Partenariat oriental pour essayer de redéfinir les axes et les cadres de coopération entre l'UE et ses partenaires « orientaux », y compris l'Arménie. Le point de vue que l'adhésion officielle de l'Arménie à l'Union eurasiatique depuis le premier janvier 2015 a un impact négatif sur les relations entre l'UE et l'Arménie n’est pas partagé par l’ambassadeur. Bien que les engagements pris par l'Arménie dans le cadre de cette nouvelle union soient assez larges, « il reste encore des secteurs qui ne sont pas couverts par l'Union eurasiatique et où l'UE et l'Arménie peuvent travailler ensemble », a-t-il noté en affirmant que la volonté d'avancer dans leurs échanges est clairement manifestée de part et d'autre. Des négociations sont en cours entre l'Arménie et les représentations des pays et des instituions européennes, ainsi que des rencontres sont organisées entre les experts arméniens et européens qui ne poursuivent toutes que le but de former, en amont du sommet de Riga, une idée la plus claire possible du type des futures relations entre l'UE et l'Arménie et de la forme que prendra le document respectif réglant ces relations.

 

Quant au troisième événement important de l'année, l'Arménie accueillera en automne 2015 la Conférence ministérielle de la Francophonie. Il s'agit de la première occasion pour Erevan d'organiser un événement francophone de telle ampleur depuis son adhésion à l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en qualité de membre à part entière lors du sommet de Kinshasa, en 2012. 

 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost