Projet de certification de la production agricole bio avec le soutien de la banque ACBA-Crédit Agricole

La banque ACBA-Crédit Agricole et l’Association allemande de protection de la nature (NABU), viennent de lancer le projet gratuit de Certification de la production agricole bio. Le coup d’envoi en a été  donné lors du congrès tenu le 22 mai avec la participation d’entités économiques commercialisant des produits agricoles, ainsi que d’autres personnes intéressées par le domaine.

Environ 150 entités économiques issues de toutes les régions d’Arménie et impliquées dans la production agricole ont pris part au congrès. Il s’agissait majoritairement de clients de la banque ACBA-Crédit Agricole.

L’initiative vise l’analyse de l’état des lieux actuel du marché de la production bio et concerne toute organisation et individu intéressés à obtenir une certification de production bio.

Le congrès était aussi à caractère informatif. Des experts de haut niveau invités d’Allemagne et des représentants de NABU ont initié les présents à l’expérience internationale dans le domaine, aux standards du marché européen et aux possibilités susceptibles de s’ouvrir aux sociétés de production agricole bio sans additifs artificiels qui se doteront d’un certificat.

Hakob Andréassian, directeur général exécutif d’ACBA-Crédit Agricole, a également pris la parole, en soulignant que dès le premier jour de sa fondation, la banque ACBA-Crédit Agricole a toujours été aux côtés de l’agriculteur arménien. « Tout au long de notre activité, nous avons considéré et continuons de tenir pour notre mission principale le soutien aux entités économiques œuvrant en Arménie dans le domaine de l'agriculture », a souligné M Andréassian.

« Le financement et le conseil dans cette branche qui constitue la colonne vertébrale de l'économie du pays et dont l'importance est, de ce fait, vitale, ont été les axes principales de l'activité de notre banque depuis sa fondation-même. Il y a déjà 20 ans, d'abord à titre de Haygyoughpokhbank (Banque coopérative agricole d'Arménie) et à partir de 2006, en tant que ACBA-Crédit Agricole, nous avons soutenu et continuons de soutenir le paysan arménien, comme notre partenaire fiable et l'ami fidèle », a remarqué le directeur général exécutif en parlant des objectifs du projet.

Selon Hakob Andréassian, le potentiel de la mise en œuvre du projet est grand. «L'événement d'aujourd'hui va insuffler un nouvel élan à ces relations et les doter d'une nouvelle qualité. De concert avec l'un de nos partenaires, nous avons décidé de faciliter l'accès des producteurs bio au marché européen. Je vous assure qu'avec son climat, ses conditions naturelles et les particularités de son agriculture, l'Arménie est capable de produire des aliments bio de haute qualité. La seule question est de savoir comment. C'est pour cette raison que nous avons initié toute une série de formations après le congrès, ainsi qu'un service de conseil », a résumé ses propos le directeur général exécutif d'ACBA-Crédit Agricole.

Une fois les formations et les échanges d'informations terminées, les produits des candidats à la certification seront soumis à une expertise et participeront à un concours.
Pour les organisations ayant gagné le concours, c'est-à-dire produisant des aliments bio conformément aux normes internationales, le processus de certification sera entièrement financé par la banque ACBA-Crédit Agricole et NABU.
 
Les liens suivants vous seront utiles :
www.acba.am
www.facebook.com/acbacreditagricolebank
www.twitter.com/acbacreditagricolebank
www.youtube.com/acbacreditadricolebank

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost