Expo-vente à l`EFI

Le samedi 25 juin, malgré la fin de l’année scolaire, les locaux de l’école maternelle et de l’école primaire françaises à Erevan étaient particulièrement animés : les deux établissements d’enseignement français avaient initié ensemble une exposition-vente artisanale ouverte à tous les désireux dont le bénéfice servirait à offrir à leurs élèves une cour mieux aménagée et plus attrayante à la prochaine rentrée.

Bijoux de fantaisie ou en argent, sacs et porte-monnaie en tissu et en cuir, céramiques, jouets, tableaux, mais aussi des stands des éditions Zangak présentant leur littérature pour enfants ou encore du centre de développement et de loisirs pour enfants Etto Kids : l’exposition occupait tout le vestibule et la grande salle du bâtiment. Tandis que les visiteurs adultes se promenaient entre les stands, à la découverte des 40 créateurs artistes et artisans exposés, les enfants suivaient, dans une autre pièce, le spectacle de marionnettes offert par la troupe ambulante Ololo. Un peu plus tard, 12 d’entre eux - les premiers inscrits - allaient s’initier à la robotique, le temps d’un atelier animé par le spécialiste d’Etto Kids.

« L’idée d’une exposition-vente émane des parents de nos élèves », a noté la directrice de l’école maternelle Armine Sargsyan, en soulignant que « le personnel entier des deux écoles s’est engagé dans sa réalisation, soutenue par l’Ambassade de France ». Les parents étaient également les principaux visiteurs de l’événement - à côté des amis et des connaissances des créateurs exposés -, l’exposition-vente offrant l’occasion de revisiter le lieu d’études de leurs enfants et d’échanger avec les enseignants.  

Quant au niveau de participation, Mme Sargsyan a regretté que l’événement ait coïncidé avec la visite du Pape François en Arménie : « Beaucoup de nos parents auraient bien voulu être présents à notre exposition-vente mais ils devaient se rendre aux manifestations dans le cadre du déplacement du chef de l’Église catholique ». Cela dit, ils en auront encore l’occasion, l’initiative étant la première mais pas la seule : « Le projet de l’aménagement de la cour des deux écoles est assez grand du point de vue financier comme de celui de sa diversité : toiture, équipement du terrain de jeux, aménagement du jardin ». En effet, les bénéfices de l’exposition-vente, entièrement investis dans le projet, ne permettraient d’en réaliser qu’une partie. Pour le continuer et mener à bien, la rentrée 2016 apportera de nouvelles idées !

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost