The Guardian : Tandis qu’une politique de destruction de sanctuaires yézidis est menée au Proche-Orient, le plus grand temple yézidi est en construction en Arménie

Le plus grand temple yézidi au monde sera construit en Arménie, dans le village d’Aknalich situé à 35 km de la capitale arménienne, selon la publication britannique The Guardian qui pointe sur l’absence d’une construction analogue au monde.

« Le toit central arqué du temple sera entouré de sept dômes couronnés de soleils dorés. D’une hauteur de 25 mètres, l’édifice sera construit de granit arménien et de marbre iranien et abritera une salle de prière de 200 m2 », détaille le quotidien, en notant que la construction du temple est financée par Mirza Sloian, homme d’affaires d’origine yézidie basé à Moscou.
Beaucoup de communautés yézidies à travers le monde ont accueilli avec un grand enthousiasme la nouvelle de la construction du temple Quba Mere Diwane en Arménie, notamment sur fond de la situation actuelle au Proche-Orient où une politique ciblée de destruction de sanctuaires yézidis est menée. « Ce temple est important pour nous car notre communauté fait face à l’extinction. Elle est dispersée à travers le monde, et nous avons besoin de temples dans chaque lieu pour que nos enfants gardent leur culture et leur identité », a noté Ahmed Burjus, représentant de la branche britannique de Yazda, une organisation yézidie mondiale.

La publication britannique remarque également qu’environ 35 mille Yézidis habitent actuellement en Arménie, mais à cause d’une conjoncture socioéconomique difficile dans le pays durant les dernières années, une tendance d’émigration de la population d’origine yézidie d’Arménie en Russie est observée. 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost