L’éducation arménienne bientôt reconnue internationalement

Le programme éducatif « Baccalauréat Araratian » (AB), conçu et élaboré par la Fondation éducative Ayb et établi en Arménie à titre de programme alternatif (depuis le décembre 2015), avance à pas sûr vers une reconnaissance internationale. Dans ce cadre, des représentants de l’une des agences de certification et de reconnaissance les plus prestigieuses et célèbres au monde, l’Agence nationale britannique pour la reconnaissance et la comparaison de qualifications et de compétences internationales (UK NARIC), étaient à Erevan, du 5 au 8 avril.

Durant leur séjour, Abigail Jones, responsable du Groupe chargé des projets internationaux au sein de l’Agence, et James Freeman, analyste principal, ont visité le Centre d’examen d’AB pour s’assurer qu’il remplit toutes les conditions nécessaires (archives spéciales pour les feuilles d’examen, confidentialité). Ils se sont également rendus à l’école Ayb où ils ont assisté à des cours, étudié les règlements scolaires, les plans des cours, les laboratoires, l’environnement physique et la conformité de la qualité de l’apprentissage avec le niveau A de l’université de Cambridge (Cambridge A Levels), ainsi qu’analysé le niveau de préparation des professeurs et des étudiants aux cours. Les représentants de l’agence britannique ont également eu une rencontre de travail avec des responsables publics en matière d’éducation, pour discuter de l’amélioration du Cadre national de qualifications en Arménie.

Il s’agit de la seconde visite de représentants d’UK NARIC (la première ayant eu lieu en octobre 2015) dans le cadre du processus de reconnaissance internationale d’AB. La décision finale de l’Agence sera prise en août 2016. La visite dernière, ainsi que les résultats des examens AB étendus que les étudiants du lycée Ayb devront passer aux mois de mai et de juin 2016, y joueront un rôle déterminant.

En 2014, la Fondation éducative Ayb et le ministère arménien de l’Éducation et des Sciences, en coopération avec l’Université de Cambridge et l’Institut d’éducation de l’University College de Londres (UCL), ont lancé le Programme national d’excellence en éducation. Dans ce cadre, durant les dix années à venir, le Baccalauréat Araratian, programme éducatif alternatif en langue arménienne qui correspond aux standards internationaux et jouit déjà de la reconnaissance de l’Université de Cambridge comme équivalent de ses « A Levels », sera introduit dans tous les lycées en Arménie et en Artsakh (Haut-Karabagh). Le programme permettra de former et d’accréditer une communauté d’enseignants qui enseigneront avec le programme AB, en accord avec les exigences du Programme national d’excellence en éducation. En bref, cela signifie que l’éducation obtenue par les jeunes arméniens dans les écoles d’Arménie sera reconnue par les établissements d’enseignement supérieur locaux et internationaux, sans aucune nécessité de passer des examens supplémentaires. 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost