L’Union Générale Arménienne de Bienfaisance annonce ses premiers pas vers une transformation ambitieuse

Après 100 ans de survie et de renaissance post-génocidaire de la nation arménienne, étendre le champ d’intérêt centré sur l’identité au progrès et à la prospérité.

Encouragée par la force et le soutien montrés par les Arméniens à travers le monde au cours des commémorations du Centenaire du Génocide arménien en 2015 et après deux années d'analyse, d'étude et de préparation détaillées, l'Union Générale Arménienne de Bienfaisance (UGAB) a annoncé, le 2 février dernier, son intention de lancer un programme audacieux dans le but de transformer et d'élargir sa mission.

Depuis sa fondation il y a 110 ans, cette institution mondiale a agi en tant que la plus grande entité philanthropique appelée à protéger et à préserver l'identité et le patrimoine arméniens au sein de la Diaspora et de ce fait, elle est présente dans plus de 30 pays. Après l'indépendance de l'Arménie en 1991, l'UGAB a élargi sa mission avec des initiatives philanthropiques en Arménie, y compris en s`engageant dans d’importants programmes culturels et éducatifs. Visant à reconstituer la nation arménienne, brisée et dispersée de force de manière à former l’actuelle Diaspora arménienne, l'initiative de la transformation de l'UGAB va s’appuyer sur les succès de l'organisation dans la Diaspora et en Arménie, commençant une nouvelle ère pour l'organisation et les Arméniens dans le monde entier.

L'année 2015 a marqué le centenaire du génocide tragique perpétré par l'Empire ottoman contre la nation arménienne. Avec les commémorations mémorables du centenaire du Génocide tout au long de l'année, les Arméniens à travers le monde laissent derrière eux, avec dignité et appuyés par l’attention du monde entier, un siècle douloureux. Soutenus par les efforts héroïques de nombreuses institutions à travers la Diaspora, les Arméniens ont réussi à survivre, à recouvrer et à renaître, et se retrouvent maintenant à un tournant historique.

Un siècle après avoir reçu une deuxième chance à la vie, les Arméniens se sont engagés  « à se souvenir et à revendiquer », la devise officielle des événements commémoratifs du centenaire. Ils sont également confrontés à ce que signifie «être en vie » en tant que nation, en évaluant comment mieux servir dans le futur la mémoire des victimes et la générosité de ceux qui ont aidé de nombreux survivants.

Forte de son héritage illustre, l'UGAB a décidé d'aller hardiment de l’avant pour relever les défis spécifiques du 21e siècle dans le but d'assurer un avenir durable à la nation arménienne dans le monde entier avec, à son cœur, l'État arménien. Plus précisément, l'UGAB prendra part à des initiatives visant à permettre un avenir prospère pour l'Arménie, tout en continuant à préserver et à enrichir l'identité arménienne à travers le monde.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, l’UGAB s’apprête à (1) redynamiser la Diaspora arménienne avec une nouvelle aspiration à reconstituer la nation arménienne dispersée dans le monde, (2) élargir le champ de ses activités au développement économique de la patrie, en plus de sa mission socioculturelle historique, (3) professionnaliser davantage sa gouvernance, ses structures et son fonctionnement, (4) élargir considérablement son accès aux ressources grâce à la collecte de fonds et aux partenariats, (5) agrandir et redynamiser ses réseaux mondiaux de membres bénévoles et affiliés et (6) développer des synergies avec d'autres organisations afin d'obtenir rapidement une masse critique dans l'exécution des programmes. 

Dans la poursuite de ces objectifs stratégiques, l'UGAB retourne aux intentions initiales de ses fondateurs au début du XXe siècle, altérées de force par le Génocide arménien et de ses conséquences.

En tant que premier pas dans ce processus, l'UGAB est fière d'annoncer l'élection de Ruben Vardanyan à son Conseil central d'administration. M. Vardanyan est un entrepreneur au succès spectaculaire originaire d’Arménie, un expert dans l'économie de la Russie et les marchés émergents internationalement reconnu et un philanthrope international. Parmi ses principales réalisations dans le domaine des affaires, figure notamment TroikaDialog, la célèbre banque d'investissement  en Russie,  que M. Vardanyan a établie et développée durant la période 1991-2012 et qui a été vendue par la suite à Sberbank, la plus grande banque  de Russie.

En 2001, M Vardanyan a cofondé, avec l’un des membres du Conseil d'administration de l'UGAB Dr Noubar Afeyan, le projet de laboratoire d’idées de développement national Arménie 2020. Cela a conduit à la création d’un partenariat public-privé, de la Fondation nationale de la compétitivité d'Arménie en 2007 et par la suite, de la Fondation IDeA. 

Fondée en 2013 et opérant à partir de l'Arménie, la Fondation IDeA (Initiatives for Development of Armenia) est une organisation philanthropique comptant en son sein 300 professionnels qui identifie, développe et met en œuvre des programmes socio-économiques en Arménie. La fondation a investi avec succès plus de 300 millions de dollars au cours des dernières années dans des programmes importants tels que le programme Tatev Renaissance, l’École Internationale UWC Dilidjan et le programme de rénovation urbaine de Dilijan. En 2015, en collaboration avec les cofondateurs Dr Vartan Gregorian de la Fondation Carnegie et Dr Afeyan, M Vardanyan a lancé le projet 100LIVES et le prix humanitaire mondial qui l’accompagne : Aurora Prize for Awakening Humanity. Ce prix annuel qui sera décerné pour la première fois à Erevan, le 24 avril 2016, fera un don d’un million de dollars à des citoyens courageux du monde ayant mis en danger leurs propres vies pour sauver les autres confrontés à une tragédie. Le Prix Aurora a été créé en 2015 au nom des survivants du Génocide arménien comme une expression de gratitude à ceux qui ont sauvé des vies arméniennes, ainsi que pour attirer l'attention du monde sur l'injustice humanitaire en cours sur la planète entière et reconnaître les actes modernes de l'héroïsme.

« Dans le cadre de nos nouvelles initiatives, je suis particulièrement fier et heureux d'accueillir Ruben Vardanyan au Conseil Central de l'UGAB. Ayant connu Ruben depuis plus de 20 ans, je le considère comme un véritable modèle d'Arménien de succès, grâce à ses nombreuses réalisations et à une intégrité personnelle indéfectible. Par son travail, Ruben fait preuve d’une combinaison de vision, de passion et de dévotion à l’égard de l'avenir de la nation arménienne. Comme un philanthrope-entrepreneur moderne, il apporte des idées novatrices excitantes et de fortes synergies à travers la fondation IDeA, avec laquelle l'UGAB a déjà collaboré dans le cadre du collège UWC Dilijan. Enfin, en tant que citoyen de la Russie, il nous aide à atteindre les importantes communautés arméniennes de Russie et de l’Europe de l'Est. Nous sommes très impatients de ses contributions à notre nouvelle aspiration stratégique », a remarqué Berge Setrakian, président du Conseil central d'administration de l'UGAB.

À cette occasion, l'UGAB a également annoncé son intention d'engager un ensemble de collaborations plus larges avec la Fondation IDeA basée en Arménie. En conséquence, Berge Setrakian et Vasken Yacoubian ont été élus au Conseil d'administration de la Fondation, en rejoignant ainsi le membre du Conseil actuel Noubar Afeyan.

Ruben Vardanyan, co-fondateur de la Fondation IDeA, a déclaré: « Je me sens privilégié et honoré de rejoindre le Conseil central de l'UGAB. Cette institution a été l'un des moteurs les plus importants de la survie des Arméniens au siècle dernier, grâce à son travail soutenu d’une grande qualité au service de la nation arménienne et de ses nombreuses communautés à travers le monde. L’UGAB est dans une position excellente pour influencer la prospérité future dans la patrie et redéfinir ce que signifie être Arménien au 21e siècle. Je me suis profondément engagé à mettre au service de cette belle institution mon énergie, mon savoir-faire, mes capacités philanthropiques et mon réseau. Je me réjouis également de la collaboration naissante entre l'UGAB et la Fondation IDeA, ainsi que des pas que nous avons élaborés en faveur de la création d'une force puissante pour l'avancement des Arméniens à travers le monde ».

À l'occasion de cette annonce, le membre du Conseil central Noubar Afeyan a noté : « Depuis que j’ai rejoint le Conseil d'administration de l'UGAB il y a plus de deux ans, j’ai eu le plaisir de travailler en étroite collaboration avec le président Berge Setrakian et de nombreux membres du Conseil central en vue d'élargir la vision de l’avenir de l'UGAB. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Ruben et son équipe de la Fondation IDeA à développer une feuille de route pour l'UGAB 2.0. Pendant ce temps, nous avons également forgé une collaboration stratégique croissante et réussie avec l'initiative pionnière des Centres TUMO fondée et dirigée par Sam Simonian, philanthrope et membre de longue date du Conseil de l’UGAB. Avec mon partenaire de longue date Ruben qui rejoint maintenant le Conseil d'administration de l'UGAB, nous avons tous hâte de nous engager dans la prochaine phase de transformation. Porté par l'énergie et la force dont les Arméniens ont fait preuve  durant le centenaire, nous restons conscients des opportunités et des défis qui nous attendent ».

« Cela marque une phase passionnante d'avancement et de partenariat pour l'UGAB », a remarqué Sam Simonian, vice-président du Conseil Central de l'UGAB. « Je me réjouis en particulier de renforcer l'offre éducative de l'UGAB en tirant parti des centres Tumo, l’École Internationale UWC Dilijan de la Fondation IDeA, de l'Université américaine d'Arménie et bien d'autres nouvelles initiatives », a-t-il ajouté.

* Fondée en 1906, l'UGAB (www.agbu.org) est la plus grande organisation arménienne à but non lucratif au monde. Basée à New York City, l'UGAB conserve et promeut l'identité et le patrimoine arméniens à travers des programmes éducatifs, culturels et humanitaires, touchant chaque année les vies de quelque 400.000 Arméniens à travers le monde.
Pour plus d'informations à propos de l'UGAB et ses programmes à travers le monde, visitez le site web www.agbu.org

Source: UGAB

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost