Les premiers pas vers une transformation ambitieuse : L’UGAB lance un programme pour étendre sa mission

L’Union Générale Arménienne de Bienfaisance (UGAB), qui est la plus grande organisation à but non lucratif arménienne du monde, estime qu’après 100 ans de survie et de relance post-génocide de la nation arménienne, il est temps maintenant de « se concentrer pour passer du développement de l’identité à l’avancement et la prospérité ».

Encouragé par le soutien manifesté par les Arméniens à travers le monde pendant les commémorations du centenaire du génocide en 2015, et après deux années d’analyse détaillées, l’UGAB a annoncé son intention de lancer un programme audacieux de transformation et élargir sa mission.

Dans un communiqué de presse de l’organisation a déclaré :

Depuis sa fondation il y a 110 ans, cette institution mondiale a agi en tant que la plus grande entité philanthropique pour protéger et préserver l’identité et le patrimoine arménien de la diaspora et a une présence dans plus de 30 pays. Après l’indépendance de l’Arménie en 1991, la mission de l’UGAB s’est élargie avec les initiatives philanthropiques en Arménie, y compris les grands programmes culturels et éducatifs. Visant à reconstituer la nation arménienne, qui a été une force brisée et dispersée pour former l’actuelle diaspora arménienne, la transformation de l’initiative de l’UGAB ... va permettre de commencer une nouvelle ère pour l’organisation et les Arméniens dans le monde entier.

L’année 2015 a marqué le centenaire du tragique génocide perpétré par l’Empire ottoman contre la nation arménienne. Avec les commémorations du centenaire du génocide tout au long de l’année, les Arméniens à travers le monde ont laissé un siècle douloureux derrière eux avec dignité et attentifs au soutien du monde entier. Soutenus par les efforts héroïques de nombreuses institutions à travers la diaspora, les Arméniens ont réussi à survivre, à se relever et se relancer, se trouvant maintenant à un tournant historique.

Un siècle après avoir reçu une deuxième chance dans la vie, les Arméniens sont engagés “à se souvenir et exiger », la devise officielle des événements commémoratifs du centenaire. Ils sont également confrontés à ce que signifie “être vivant“ en tant que nation, évaluer la façon dont la mémoire des victimes et la générosité de ceux qui ont aidé de nombreux survivants seraient mieux servis à l’avenir.

Forte de son héritage illustre, l’UGAB a décidé d’aller hardiment pour relever les défis particuliers du 21e siècle afin d’assurer un avenir durable pour la nation arménienne dans le monde entier avec l’Etat de l’Arménie à sa base. Plus précisément, l’UGAB engagera des initiatives visant à permettre un avenir prospère pour l’Arménie tout en continuant à préserver et enrichir l’identité arménienne dans le monde entier.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, l’UGAB souhaite (1) redynamiser la diaspora arménienne avec une nouvelle aspiration à reconstituer la nation arménienne répandue, (2) élargir sa portée pour inclure le développement économique de la patrie, en plus de sa mission socio-historique et culturelle, ( 3) professionnaliser davantage sa gouvernance, ses structures et son fonctionnement, (4) élargir considérablement son accès aux ressources grâce à la collecte de fonds et des partenariats, (5) élargir et redynamiser ses réseaux mondiaux de membres bénévoles et sociétés affiliées, et (6) exploiter les synergies avec d’autres organisations afin d’obtenir rapidement une masse critique dans l’exécution du programme.

Dans la poursuite de ces objectifs stratégiques, l’UGAB retrouve les intentions initiales de ses fondateurs au début du 20e siècle, qui ont été modifiées par le génocide arménien et ses conséquences.

Comme première étape de ce processus, l’UGAB est fière d’annoncer l’élection de Ruben Vardanyan à son conseil d’administration centrale. M. Vardanyan est un entrepreneur d’origine arménienne ayant réussi, un expert reconnu internationalement dans l’économie de la Russie et les marchés émergents, et un philanthrope international. Parmi ses principales réalisations dans le monde des affaires se trouve la banque d’investissement Troïka Dialog en Russie, que M. Vardanyan a construit dans la période de 1991 à 2012, et a vendu à la Sberbank, la plus grande banque en Russie.

Source: armenews.com
 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost