The Telegraph a révélé 25 faits extraordinaires sur l’Arménie

À l’occasion du 25e anniversaire de la république d’Arménie, le journal « The Telegraph » a publié 25 faits extraordinaires sur le pays que beaucoup de personnes « ignorent probablement ».

1. C’est le berceau du plus ancien établissement vinicole au monde
C’est au moins ce qu’affirment les archéologues : en 2011, ils ont découvert en Arménie la plus ancienne installation viticole au monde, dans une grotte près du village d’Areni.
2. Première nation à avoir adopté le christianisme
Le christianisme s’est répandu dans le royaume d’Arménie aujourd’hui disparu peu après la mort de Jésus mais ne deviendra religion d’État qu’au IVe siècle. Cela dit, l’Arménie reste le premier pays à l’avoir adopté officiellement, avant tous les autres pays sur Terre.
3. Un pays des églises
L’Arménie est riche en centres religieux, à commencer par des monastères pluriséculaires jusqu’à des temples en ruines. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « pays des églises ». Il serait impossible de dire laquelle des églises est la meilleure mais le Journal donne la préférence au monastère de Tatev, une construction extraordinaire datant du IXe siècle érigée dans un endroit singulièrement beau.
4. Les échecs au programme scolaire
Ce qui expliquerait le fait que les Arméniens sont très forts aux échecs. Après avoir regagné l’indépendance, le pays est devenu leader dans ce domaine du sport : l’équipe masculine a gagné le Championnat d’Europe (1999), le Championnat du Monde (2011) et plusieurs olympiades d’échecs (2006, 2008, 2012), tandis que l’équipe féminine est devenue championne d’Europe (2003).
5. 1.5 millions d’Arméniens ont péri durant le Génocide
En 1915, le gouvernement ottoman a organisé l’extermination systématique de 1.5 millions d’Arméniens, connue sous le nom de Génocide arménien. Héritière de l’Empire ottoman, la Turquie refuse de reconnaître ce fait, mais les gouvernements de 28 pays dont la Grande Bretagne, la Russie et la France, l’ont reconnu.
6. La majorité des Arméniens vivent en dehors de l’Arménie
Les événements de 1915 ont obligé des millions d’Arméniens à fuir la Turquie et à se réfugier à l’étranger où ils ont créé de fortes communautés, notamment aux États-Unis, en Russie et en France. On estime que 5.6 millions de personnes d’origine arménienne vivent à l’étranger, chiffre qui dépasse la population de l’Arménie (3 millions).
7. Pays de personnalités célèbres
L’Arménie est la patrie historique de Cher, d’André Agassi et de Serj Tankian, le leader du groupe de métal System of a Down dénonçant les injustices du Génocide arménien. L’Arménie porte aussi une part de « responsabilité » pour la famille Kardashian – le père de la famille Robert était un Américain d’origine arménienne (deuxième génération)
8. Ils croient savoir où se trouve l’arche de Noé
D’après une croyance répandue en Arménie, l’arche de Noé se serait échouée sur le sommet glacial du mont Ararat. Malgré les nombreuses expéditions, la fameuse arche n’a pas été retrouvée, ce qui ne l’empêche pas de figurer sur les armoiries du pays.
9. Son symbole national se trouve en Turquie
Le mont Ararat couvert de neige est le principal symbole national de l’Arménie. Beaucoup d’Arméniens le considèrent comme un mont sacré. Ce massif montagneux abondamment présent dans l’art et la littérature arméniens et sur les armoiries du pays se trouve pourtant sur le territoire turc. Cela n’a pourtant pas été toujours le cas : la montagne sacrée a passé durant l’histoire entre les mains du royaume d’Arménie, de la Perse, de la Russie et de la Turquie.
10. La capitale arménienne, l’une des plus anciennes au monde
Erevan, la capitale d’Arménie, est l’une des villes habitées les plus anciennes au monde. Elle a été fondée 29 ans avant Rome. Une grande quantité de bâtiments historiques jonchent la ville, sans parler de ses nombreux musées fabuleux.
11. Erevan, la ville « rose »
C’est cette pierre volcanique appelée tuf et utilisée dans la construction de nombreux bâtiments de la ville qui a procuré à Erevan sa couleur rose et ce qualificatif.
12. Le penchant de Churchill pour le brandy arménien
Durant la Seconde guerre mondiale, Joseph Staline aurait expédié quelques douzaines de coffres de brandy arménien au Premier ministre britannique Winston Churchill. Le penchant de ce dernier pour le brandy arménien n’était pas un secret : selon sa propre estimation, la quantité du brandy qu’il avait bu jusqu’à 71 ans aurait suffi à remplir trois wagons de chemin de fer.
13. Le brandy arménien, sauveur de la situation à Yalta
Le brandy et le vin arméniens auraient largement « facilité les choses » à la conférence de Yalta – la rencontre entre Winston Churchill, Joseph Staline et Franklin Delano Roosevelt organisée en Crimée pour discuter la réorganisation de l’Europe d’après-guerre.
14. Le téléphérique de Tatev figure dans le livre Guinness des records
Le plus long téléphérique à va-et-vient au monde (5752 m) appelé « Les ailes de Tatev » qui figure dans le livre Guinness des records se trouve en Arménie. Il relie le village de Halidzor au monastère de Tatev, offrant des vues spectaculaires sur la gorge de la rivière Vorotan.
15. Le pays se trouve en état de guerre
Les relations entre l’Arménie et son voisin l’Azerbaïdjan restent tendues depuis de nombreuses années à cause du conflit du Haut-Karabagh, territoire habité majoritairement par des Arméniens ayant fait objet d’une guerre sanglante entre les deux nations. Un cessez-le-feu a été établi en 1994 sous les auspices de la Russie mais cette année, le conflit a connu une nouvelle escalade violente.  
16. Vous pouvez aller y faire du ski
La station de ski principale du pays est Tsaghkadzor qui dispose de pistes d’une longueur totale de quelques 27 kilomètres et de 6 élévateurs. Prévoyez environ 8500 AMD (près de 17 £) pour un forfait journalier.
17. C’est plein d’oiseaux
L’Arménie est la patrie de 345 espèces d’oiseaux parmi les 530 estimés habiter l’Europe, dont les faucons, les cygnes et les aigles. L’aigle figure d’ailleurs aussi sur les armoiries de l’Arménie.
18. Les Arméniens sont forts comme les montagnes
Ils ont remporté une médaille d’or et deux médailles d’argent respectivement en lutte gréco-romaine et en haltérophilie aux Jeux olympiques de Rio. Rien à ajouter.
19. Ils aiment Shakira
Beaucoup d’Arméniens étaient ravis d’apprendre le faux pas stupéfiant de Shakira lors de son concert dans l’Azerbaïdjan voisin où la chanteuse colombienne était sortie sur scène portant le drapeau de son pays à l’envers, ce qui en faisait un drapeau arménien. Oups !
20. Le pain arménien fait partie de la liste de l’UNESCO
À table, en Arménie on se passe rarement d’énormes piles de lavash, pain plat savoureux qui est la pierre angulaire de la cuisine arménienne. Ce pain humble est si important qu’il a été inclus en 2014 dans la liste du Patrimoine immatériel de l’UNESCO.
21. L’Arménie se vante d’avoir le plus grand lac au Caucase
Et qu’il est aussi magnifique. Le lac Sévan surplombé par le splendide monastère de Sévanavank est en effet l’un des endroits les plus charmants du pays.
22. Les Arméniennes sont les plus sexy au monde
Selon un sondage douteux mené avec la participation de 44 mille Arméricains, les femmes arméniennes seraient reconnues les plus sexy au monde. Les résultats en pourraient être affectés par l’ubiquité de Kim Kardashian ayant fait exploser le Net par sa nouvelle série de photos pour le magazine Paper.
23. Ils n’ont pas de chance au foot
Bien que le football y soit considéré comme sport national, ils ne sont pas encore particulièrement performants dans ce domaine, au moins pas à l’échelle internaionale. Depuis l’indépendance de l’Arménie, elle n’a jamais participé aux championnats d’Europe ou du monde de football.
24. Des sites classés UNESCO
L’Arménie possède des sites classés dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. On y retrouve notamment les monastères de Haghpat et de Sanahin, la cathédrale et les églises d’Echmiadzine, le site archéologique de Zvartnots, le monastère de Geghard et la Haute vallée de la rivière Azad.
25. Un monument à l’alphabet arménien
Au 1600e anniversaire de l’alphabet arménien en 2005, 39 sculptures en pierre représentant les lettres arméniennes ont été érigées près de l’endroit où se trouve la tombe de leur créateur Mesrop Machtots. Les visiteurs peuvent ainsi admirer les lettres gigantesques dressées fièrement près de la ville d’Aparan.  

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost