Un partenariat pour les réfugiés syriens

L'International Rescue Committee et l’Initiative Humanitaire Aurora vont développer des programmes de transferts de liquidités pour les réfugiés syriens.

L’International Rescue Comitee (IRC) et l’Initiative Humanitaire Aurora ont établi un partenariat pour financer un programme de recherche qui permettra à l’IRC de fournir une assistance vitale sous la forme d’une distribution fiable et responsable d’argent liquide à ceux qui sont affectés par le conflit en Syrie. 

Avec le soutien de 100 000 dollars de la part de l’Initiative Humanitaire Aurora, l’IRC s’attelle à la mise en place d’une feuille de route, d’une durée d’un an qui propose une méthodologie visant à identifier les obstacles au niveau des pays pour la programmation de transferts plus larges d’espèces et les moyens d’y remédier.  

L’IRC sera ainsi dotée d’un cadre établi qui bénéficiera à une plus large communauté humanitaire.

« Chaque jour, le nombre de personnes affectées par des crises humanitaires dans le monde augmente sans cesse. Il est désormais temps de redoubler nos efforts non seulement pour mobiliser les ressources nécessaires, mais aussi pour pouvoir mettre en place des programmes s’appuyant sur des données fiables permettant de transformer des vies » a indiqué David Miliband, président directeur général de l’IRC.  Il est crucial que la communauté humanitaire œuvre de façon plus rentable, de manière à ce que les secours puissent servir le plus grand nombre de bénéficiaires ». 

Contrairement à d'autres formes d'aide humanitaire, qui utilisent les fonds des donateurs pour acheter et distribuer des articles de secours d’urgence, la programmation de transfert d'argent est un moyen efficace et efficient qui a fait ses preuves en la matière. Les données montrent que le transfert en espèces s’avère moins cher et plus rapide que d’autres moyens d’acheminer l’aide, ces derniers entraînant outre le coût de la distribution, des frais d'approvisionnement, de transport et de stockage.

Par ailleurs, les programmes de transferts de liquidités donnent aux bénéficiaires un plus grand choix leur permettant de rester dignes. Ils peuvent ainsi donner la priorité à leurs propres besoins et redevenir à nouveau maîtres de leur destinée. En outre, il est prouvé que la fourniture de liquidités aux communautés qui se rendent dans les marchés existants, a un effet multiplicateur sur l’économie locale. 

« Nous sommes heureux de travailler avec l’URC au profit de l’avancement de nos projets communs qui consistent à aider ceux qui en ont le plus besoin » a déclaré Ruben Vardanyan, co-fondateur de l’Initiative Humanitaire Aurora. « Comme ces rares personnages d’exception qui sont intervenus avec courage au nom des Arméniens il y a cent ans, nous sommes fiers de poursuivre leur œuvre aujourd’hui fidèles à leur esprit, en soutenant des organisations qui font face aux défis humanitaires actuels les plus pressants. Nous nous réjouissons de contribuer à un moyen plus novateur en matière de prestation d’aide, qui permettra de fournir une assistance plus rapide et une meilleure satisfactions pour les bénéficiaires ».

L'IRC, qui fournit actuellement une aide en espèces à plus de 113.000 bénéficiaires dans 19 pays, utilisera la feuille de route pour améliorer sa capacité à mettre en œuvre des programmes de transferts de liquidités qui compenseront les pertes dues à des fournitures d’assistance moins opérantes. 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost