"Goût de France / Good France"

Le 19 mars 2015, l’art et le savoir-faire gastronomiques français étaient à l’honneur sur les cinq continents de la planète avec plus de mille chefs cuisiniers mobilisés dans le cadre de la première édition de l’opération internationale "Goût de France / Good France". L’Arménie aussi figurait sur la liste des pays participant à l’initiative.

L’idée de l’opération "Goût de France / Good France" revient au ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (le jeu de mots du nom aurait pu le souffler), aux côtés du chef cuisinier français de renommée internationale Alain Ducasse. Son organisation fait suite à l’inscription du « repas gastronomique à la française » sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2010.

En même temps, "Goût de France / Good France" se veut porteur de l’esprit des « Dîners d’Épicure » initiés par le grand chef Auguste Escoffier, il y a plus d’un siècle, qui rassemblaient le même jour et autour du même menu le plus grand nombre possible de convives dans plusieurs villes du monde. En 2015, cette tradition ressuscitée inclut toutes les catégories de restaurants à travers le monde : bistrot, brasserie, restaurant contemporain ou de haute gastronomie. Outre un menu français, sont requises la volonté du partage et la convivialité, inhérentes aux traditions culinaires de France.

Le 19 mars, à Erevan, le dîner "Goût de France / Good France" proposé à sa clientèle par The Club, le seul restaurant de la capitale arménienne à s’être associé à l’opération, était notamment composé d’une gougère farcie aux écrevisses du lac Sevan accompagnée de la sauce Nantua, d’une salade de céréales et asperges, ainsi que des plats comme ratatouille, brie de maux à la truffe noire, crème glacée à la réglisse etc. Conçu par le chef cuisinier du restaurant Anahit Sargisyan, il reproduisait à merveille les messages véhiculés par l’initiative. D’ailleurs, The Club ne s’était pas borné aux spécialités culinaires françaises : la musique française « live » ajoutait une touche particulière à l’ambiance conviviale, presque familiale de la salle, notait le manager du restaurant.

Et le soir même, c’était l’Ambassade de France, qui, à l’instar de toutes les ambassades françaises aux quatre coins du monde, offrait un dîner de tradition française à une soixantaine de convives - un mariage harmonieux des savoir-faire et des produits français et arméniens, le tout sous les airs d’opéra et dans une ambiance aussi festive qu’amicale.

Excellence, innovation et diversité : la gastronomie française a mérité ces caractéristiques grâce à sa riche histoire séculaire et sa capacité d’évolution permanente. « Il y a mille manières de savourer la France : savourer ses paysages, sa culture, sa mode, sa gastronomie », note le chef de la diplomatie française Laurent Fabius dans une vidéo présentant l’opération, idée qui fait ressortir le rôle de l’initiative dans la promotion du tourisme français aussi.
 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost