L`Arménie s`emballe pour le vin

Il y a quatre ans, des fouilles archéologiques découvraient dans la caverne nommée Areni-1 (région de Vayots Dzor) une unité complète de production de vin datant de 6100 ans, la plus ancienne jusque-là découverte (http://www.rfi.fr/science/20110111-on-cultivait-le-vin-armenie-il-y-plus-6000-ans), ce qui confirmerait l’hypothèse des scientifiques plaçant en Arménie, et plus généralement dans toute la région du Caucase, le berceau de la culture de la vigne et de la vinification. Et si la petite Arménie n’est pas – encore ? - en mesure de concourir avec les pays gros producteurs de vin malgré sa tradition toujours très vivante, certains parlent actuellement d’un « vrai boom » dans le domaine de la production du vin dans le pays. En même temps, la capitale Erevan diversifie de plus en plus son offre en matière de vin, en proposant à ses visiteurs et aux locaux des espaces intéressants où l’on peut déguster les meilleurs vins arméniens et étrangers dans une ambiance originale. Le voyagiste « Armeniada Tour » vient de proposer sa sélection des 7 clubs des vins erevanais « à visiter » : 

« In Vino »
Cet endroit très confortable situé dans la rue Sarian ne manque pas de visiteurs, surtout les soirs d’été, donc il est recommandé de réserver votre place à l’avance. Ses habitués y apprécient notamment la bonne ambiance, assaisonnée d’une musique de qualité et un très grand assortiment de vins. Les visiteurs d’« In Vino » se verront proposer notamment un large choix du célèbre Chianti italien, mais aussi des vins de qualité français, espagnols, géorgiens. Et si vous n’arrivez pas à vous décider, le personnel qui s’y connaît mieux que personne vous aidera à choisir le meilleur vin qui va avec votre humeur.  

Cave de la fabrique Maran
La cave paisible et confortable de la fabrique du vin Maran se trouvant à la sortie d’Erevan est l’incontournable des circuits gastronomiques en Arménie.  Ici, vous allez découvrir notamment des vins faits à partir de cépages locaux – y compris des vins à base de fruits - produits toutes à la fabrique. Les propriétaires et les employés de Maran accompagneront votre visite de récits sur les traditions viticoles en Arménie, les particularités de leurs produits et les règles de la bonne dégustation. Et si vous avez de la chance, c’est Avag Harutyunyan en personne, le directeur de la fabrique et le vigneron numéro un du pays, qui guidera votre séance de dégustation. 

« Salon du vin »
Ce restaurant, l’un des plus chics de la capitale situé dans la rue Abovian, à quelques pas de la place de la République, combine le style typique des salons du vin européens et des éléments ethniques arméniens. L’ambiance romantique est ce qu’il faut pour des soirées paisibles autour d’un verre de vin, comme pour des rencontres amicales et des anniversaires. Ici aussi, l’assortiment des vins est assez varié, avec des vins de production arménienne, géorgienne, italienne, française, etc. La musique live interprétée par des musiciens et des groupes locaux célèbres qui fait ressentir l’Erevan typique et authentique est l’un des atouts de l’endroit.

« Sommelier »
Cet endroit au nom très français - comme d’ailleurs, le précédent - s’est logé à la croisée des rues Terian et Toumanian. Il invite les visiteurs discrets à s’abriter du regard étranger dans ses locaux intérieurs, en laissant la terrasse à ceux qui veulent profiter d’un bon verre de vin tout en observant la vie animée du centre-ville. Sa cave abrite la vraie « galerie » où l’on trouve des bouteilles des producteurs de vin étrangers les plus réputés. Souvent, « Sommelier » offre à ses clients des concerts de jazz et de rock.

« Wine Republic »
Il s’agit d’un restaurant européen où la dégustation d’un bon vin peut être accompagnée de plats aussi bons, avec notamment un menu varié de cuisine méditerranéenne – les plats à base de poissons y sont les plus réputés -, un large choix d’apéritifs et des cocktails à commander au bar. Côté vins, on y retrouve des marques argentines, allemandes, autrichiennes, nouvelle-zélandaises, sud-africaines, etc.

« Œunothèque »
« L’endroit est idéal aussi bien pour les débutants que les passionnés du vin qui s’y connaissent bien », sont convaincus les fondateurs d’Œunothèque. Ce bar ouvert relativement récemment dans la rue Sayat-Nova (toujours dans le centre-ville) voisine avec le théâtre des Marionnettes. L’endroit convient plus aux rencontres en petit groupe, autour d’un verre de vin arménien ou étranger. L’ambiance amicale et vivante est garantie. À la fin, vous pouvez aussi acheter comme souvenir – ou pour continuer la fête – une bouteille de vin.

« The Club »

Bien que le restaurant-café « The Club » - le préféré de la bohème, des artistes et des intellectuels d’Erevan - ne se positionne pas comme un restaurant « organisé autour du vin », Armeniada Tour a décidé de l’inclure dans sa sélection « pour son offre de vins vraiment très intéressante, avec un accent particulier sur la variété des vins arméniens et européens ». Ce qui n’est pas anodin, si l’on considère l’ambiance que l’endroit dégage, avec un intérieur représentant un savant mélange de style ethnique arménien et de sobriété européenne. Au Club, le vin peut être accompagné d’un assortiment de fromages arméniens, ainsi que de plats des cuisines arméniennes et européennes.
 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost