Alliance française d'Arménie ouvre ses portes

Tests de placement, démonstration de cours, ateliers de conversation, d’écriture ou de musique, présentation de Campus France: les salles et les couloirs étaient particulièrement animés à l’Alliance française d’Arménie le samedi du 2 avril. La journée « Portes ouvertes » y avait amené un public assez important dont aussi bien des habitués de l’Alliance que des personnes franchissant son seuil pour la première fois.

L’opération « Portes ouvertes » est désormais un événement que l’Alliance française d’Arménie prépare annuellement. Belle occasion de présenter l’offre et les activités traditionnelles de l’Alliance, mais aussi de faire connaître ses nouveautés. Pour cette première moitié de 2016, sa directrice Suzanne Gharamian en cite le suivant : « Sur le plan de l’offre linguistique, nous travaillons maintenant sur la diversification de nos cours de français pour enfants et adolescents ».

Mais le grand changement que l’Alliance va connaître bientôt se rapporte plutôt à son rôle d’opérateur de l’action culturelle de la France sur place. Il s’agit de transformer la médiathèque de l’Alliance en un espace, moins formel, de rencontres et de partage pour les francophones du pays. Pour ceux qui connaissent le centre The Loft, situé juste au sous-sol du bâtiment abritant l’Alliance française, « le principe est identique, à cette différence près que notre espace sera destiné exclusivement aux francophones », explique Mme Gharamian.

Une transformation dont les prémices sont déjà perceptibles avec l’aménagement d’une vraie scène dans la médiathèque de l’Alliance qui vient d’accueillir, par ailleurs, son premier spectacle. Il s’agit de la jeune troupe constituée principalement des élèves – cette fois aussi, que des filles – du lycée franco-arménien N 119 et dirigée par la responsable du centre de ressources et de documentation à l’Alliance française Lucie Abgarian qui a présenté, à la clôture des Portes ouvertes, « La cantatrice chauve » d’Eugène Ionesco, représentant phare du théâtre de l’absurde. Une mise en scène réussie que le public a savourée pleinement !

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost