Exposition à l'Alliance française d'Arménie

Le concours photographique est un projet que la fondation Alliance française, avec ses implantations locales, réalise annuellement à travers le monde, en choisissant une thémathique particulière pour chaque édition. S'ensuit, toujours tous les ans, une exposition afin de mettre en valeur et de porter à la connaissance du grand public les meilleures œuvres soumises au concours. L'année 2015 n'a évidemment pas dérogé à la règle, en plus avec la possibilité de traiter par le biais de la photographie un sujet aussi d'actualité qu'est le climat, à la rencontre de la COP21 en cours à Paris. L'Alliance française d'Arménie a choisi d'inaugurer l'exposition des 44 photos sélectionnées pour l'édition 2015 titrée "Climat, état d'urgence" le 30 novembre, simultanément au coup d'envoi officiel de la Conférence à Paris.

Ce sont 105 Alliances françaises de 43 pays différents qui ont participé à cette 5e édition de l'exposition parrainée par Yann Arthus-Bertrand, photographe, reporter, réalisateur et écologiste français. Le nom de M Arthus-Bertrand n'est d'ailleurs pas inconnu aux Arméniens et vice-versa, à force d'avoir accueilli, en 2006, à la Galerie des Beaux-arts d'Erevan, une exposition de ses œuvres qui faisait suite, comme l'a rappelé la directrice de l'Alliance française d'Arménie Mme Suzanne Gharamian, au séjour du photographe français en Arménie dans le cadre de l'année de l'Arménie en France. Ouvert aux photographes aussi bien amateurs que professionnels, le concours 2015 n'a pas vu de contribution de la part de l'Arménie, ce que Mme Gharamian regrette beaucoup. Pourtant, que faire si cette fois-ci, les candidats arméniens avaient fait preuve de "solidarité" en soumettant tous des photos qui ou bien déviaient du thème imposé, ou bien ne correspondaient pas aux critères sur le plan technique…

L'inauguration de l'exposition a été suivie de la projection de "Autour du monde, sur les traces du climat", le documentaire de la journaliste spécialisée dans le climat Bernice Notenboom mis à la disposition de l'Alliance française par l'Ambassade de France en Arménie. "La sécurité, ce n'est pas seulement la chasse aux terroristes", a remarqué le conseiller de coopération et d'action culturelle de l'ambassade M Jean-Michel Kasbarian, présent à l'inauguration. Avec une politique écologique telle que le monde mène de nos jours - où souvent, ce serait plus juste de parler de l'absence de toute politique en la matière -, le jour ne serait pas loin où l'on parlerait de déplacements massifs de "réfugiés climatiques", phénomène que certaines populations du monde ont déjà connu au cours de leur histoire récente à cause des changements climatiques, et M Kasbarian en connaît des exemples. Quant au lien entre déplacements massifs et problèmes de sécurité et de violence, pas besoin d'explications particulières pour l'établir.

Pour ceux qui sont à Erevan, "l'exposition sera ouverte à l'Alliance française encore longtemps", rassure Mme Gharamian, en ajoutant que sinon, "une version numérique en est disponible aussi sur Internet"

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost