Alliance Française d’Arménie

Alliance Française d’Arménie
L’Alliance Française d’Arménie est née le 2 avril 2003. Les principales figures de cette Alliance, issues en majorité de l’Association Arménienne des Enseignants du Français (AAEF), ont fait de la diffusion et de l’enseignement du français la vocation principale de cette nouvelle Af d’Arménie.
 
ONG de droit arménien, le fonctionnement de l’AFA est régi par ses statuts arméniens et ceux du type Loi 1901 demandé par la Fondation AF. En tant qu’ONG, elle a à sa tête un président (Monsieur Stepan Gishyan, directeur général d’ACBA Crédit Agricole) soutenu par un conseil d’administration dont les membres sont tous bénévoles et francophones. Pour la gestion de ses prestations, la législation arménienne n’autorisant pas les ONG à mener directement des activités commerciales, une société anonyme a été créée en janvier 2004. Cette société, dirigée par madame Suzanne Gharamiam, emploie 10 professeurs, tous diplômés en Français et inscrits dans un processus de formation continue dans le domaine de la didactique du français langue étrangère, à la pointe de l’innovation pédagogique.
 
L’Af d’Arménie agit principalement dans 4 domaines :
 
La formation linguistique, en dispensant des cours de français pour tous les niveaux et en délivrant des diplômes nationaux français (465 apprenants différents en 2010, 650 inscriptions au total). Depuis sa création, L’Alliance française s’engage tout particulièrement auprès des étudiants de l’Université Française (UFAR). Ce partenariat fait de l’Alliance Française l’évaluateur extérieur certifiant que les niveaux requis pour le passage en troisième année ou au troisième cycle d’études sont atteints.
 
La formation continue des enseignants, en coopérant étroitement avec le Ministère de l’éducation d’Arménie ainsi qu’en organisant des stages et des séminaires pour les professeurs de français du secondaire et du supérieur.
 
Les relations institutionnelles, en assumant des cours de Français  pour les fonctionnaires des Administrations arméniennes. Depuis janvier 2010, suite à la signature du Mémorandum entre l’OIF et le Ministère des Affaires Etrangères d’Arménie, 75 fonctionnaires suivent chaque année des cours de français de diplomatie. A ce programme s’ajoutent des cours pour les fonctionnaires et les députés du parlement (programme NORIA) et pour les fonctionnaires de la Mairie d’Erevan.
 
La promotion de la culture française, à travers la mise à disposition de ressources documentaires (médiathèque), et l’organisation d’événements culturels dans ses locaux ou en partenariat avec les structures et institutions locales.
 
Après 10 ans dans les locaux de l’Université Française, en septembre 2012, l’Alliance Française a pris place au centre-ville d’Erevan, au 3 rue Moskovian. Elle souhaite ainsi développer son activité et toucher un public plus large (tous âges et tous milieux), dans des locaux plus vastes, plus adaptés, mieux équipés pour ses cours et les événements qu’elle organise (projections, débats d’idées, rencontres, ateliers, séminaires,…). Elle relève ce nouveau défi aussi pour devenir un lieu de référence pour tous ceux qui veulent contribuer au dialogue interculturel entre la France et l’Arménie. 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost