Fête des Courges

Le vendredi 11 avril Madame (ou Monsieur ?) la Courge était à l’honneur au Centre d’enseignement professionnel franco-arménien (CEPFA), dans le cadre de la célébration de la Saison francophone en Arménie.

La digne représentante de la famille des cucurbitacées avait été choisie pour la démonstration et la mise en valeur des traditions franco-arméniennes dans le contexte de l'enseignement professionnel. Les élèves et les professeurs, avec la directrice du Centre Mme Gayane Karapetyan, n'avaient lésiné ni sur les moyens, ni sur les efforts ou l'imagination pour la réussite de l’initiative: dès l'entrée, l'oeil se perdait dans les formes et les couleurs de l'omniprésente Courge que l'on décelait dans les coiffures ou les vêtements exposés sur les mannequins, les dessins, les objets d'art décoratif, voire les créations des apprentis dentistes.

Un programme varié attendait les participants de la Fête des Courges - parmi lesquels acteurs locaux de la Francophonie et représentants du monde arménien de la gastronomie – présentant ce fruit couleur de soleil depuis les origines de sa culture et ses qualités jusqu'aux différentes possibilités de son emploi à des fins gastronomiques, médicales, cosmétiques, artistiques ou rituelles, et cela en particulier en Arménie où les sources historiques connues et les fouilles archélogoques attestent sa culture depuis le VIIIe siècle, ainsi qu'en Europe (et notamment en France) ayant découvert la plante grâce aux voyages de Christophe Colomb aux Amériques où les peuples indigènes la cultivaient déjà depuis des millénaires…

La fête a pris fin par un moment de convivialité autour d'un buffet mettant en avant les compétences des futurs cuisiniers, élèves du CEPFA, qui, en plus, avaient prévu pour leurs invités cucurbitophiles de petits cadeaux délicieux: petits pots de confiture de courge comme souvenir de la journée, cuite par les élèves-mêmes.

 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost