Les chansons arméniennes en français - une première à Erevan

Le concert « La musique nous rassemble » - deuxième événement musical majeur dans le cadre de la Saison de la francophonie après le concert de Patricia Kaas dont les médias arméniens parlaient beaucoup les derniers temps - a eu lieu le dimanche 20 avril dernier, mettant à l'honneur les chansons les plus célèbres de variété classique arménienne des compositeurs tels que Arno Babajanyan, Martin Vardazaryan, Robert Amirkhanyan, Aram Satyan, Yervand Yerznkyan et d'autres interprétées par toute une panoplie de jeunes artistes arméniens parmi lesquels Erik, Sona Shahgeldyan, Meri Mndjoyan, Narek Makaryan, Emma Petrosyan, Sona Rubenyan, Susanna Petrosyan, Emma Asatryan et de nombreux autres.

L'idée originale et pertinente de Hasmik Arakélian, étudiante du centre Mass Média de l'Université d'État rejointe par son ami Taron Kokhlikian, metteur en scène et étudiant lui-même, de présenter les œuvres des compositeurs arméniens en français avait d'emblée réçu l'approbation et le soutien du centre Mass-Média, de l'Alliance française d'Arménie, mais aussi de l'Ambassade de France et des ministères arméniens des Affaires étrangères et de la Culture, surtout que le concert allait avoir un but caritatif aussi: ses fonds allaient intégralement être versés au financement du programme de français renforcé dans 5 écoles arméniennes.

S'étaient ensuivies les nombreuses répétitions, le concert à venir étant pour la majorité des participants l'occasion de leur premier contact avec le français. Conscients de l'importance de la présentation de la culture arménienne en langue étrangère, ils ont affirmé avoir vécu une belle expérience durant l'apprentissage des textes français avec Hasmik Arakélian à qui l'on doit aussi la plupart des versions françaises des chansons.

Le jour du concert, la magnifique performance de l’Orchestre symphonique et de variété de la radio publique dirigé par le maestro Yervand Yerznkyan, ainsi que la montée sur scène des compositeurs Vardazaryan, Amirkhanyan et Satyan pour accompagner leurs propres chansons ont de leur part beaucoup contribué à son succès, sans oublier le duo réussi des animateurs de la soirée Avet Barseghyan et Hayk Petrosyan.  

Invités sur la scène à la fin du concert, Margarita Grigoryan, directrice exécutive du centre Mass-Média et Jean-Michel Kasbarian, conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassadeur français, se sont félicités de la réussite de l'initiative. De sa part, M Kasbarian a proposé de penser à la réalisation d'une version DVD du concert, ce qui pourrait intéresser notamment les communautés arméniennes dans les pays francophones. En attendant, le concert sera prochainement retransmis par la première chaîne de télévision publique arménienne, également partenaire du projet.

Pour le jeune metteur en scène du concert Taron Kokhlikian, leur premier pas dans le domaine professionnel était assez réussi, et cela, comme il le note, grâce à tous ceux qui ont cru en eux et les ont soutenus tout au long. Les projets à venir seront l'occasion de travailler les imperfections dont l'équipe est consciente, remarque-t-il.

En effet, la mission du rassemblement des amateurs de la musique arménienne et de la langue française à travers ce projet ne s'arrêterait pas là. Sans toutefois vouloir tout dévoiler, Taron nous a confié que des propositions sont en train d'être discutées pour permettre de prolonger l'initiative. Question très naturelle que son succès fait surgir: l'exportation du concert vers la France serait-elle possible? « Ce serait un projet de longue haleine mais auquel nous avons pensé », avoue le metteur en scène.  

 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost