Se découvrir à travers l’art du voyage

Les conférences de l’écrivain et journaliste suisse Raphaël Aubert données à Erevan et à Gumri, respectivement le 5 et le 8 avril, était conçues autour de ce thème. L’auteur de « La bataille de San Romano » (2009) était en Arménie sur l’invitation de la fondation humanitaire suisse KASA, avec le soutien de l’Ambassade suisse à Erevan et en collaboration avec l’Alliance française d’Arménie, dans le cadre de la Saison de la Francophonie 2016. 

Les voyages que Raphaël Aubert a effectués en journaliste durant les 40 ans de sa carrière, au gré des actualités, ont beaucoup alimenté son œuvre littéraire (ainsi, on retrouve, entre autres, le Proche-Orient et l’Inde dans « La bataille de San Romano », le Cambodge et le Vietnam dans « La Terrasse aux éléphants »). Plus encore, c’est sa passion pour les voyages et l’écriture qui se cachent derrière le choix du métier de journaliste, passions qu’il partage avec son modèle, selon lui « inatteignable » : André Malraux, sur qui portent d’ailleurs plusieurs de ses essais.

Du voyage, Raphaël Aubert n’en parle pas dans son acception la plus commune de nos jours. « Voyager, ce n’est pas obligatoirement aller dans l’autre bout du monde. Cela peut être découvrir un endroit jusque-là inconnu dans sa propre ville aussi bien qu’une rencontre au bout de la rue », note-t-il. Ainsi, au-delà des distances parcourues, c’est la découverte, de l’Autre et de soi, qui constituent l’essence d’un voyage : « Comment me trouverais-je, sinon en vous regardant », écrivait Malraux à propos de cette relation entre l’Autre et le Moi.

L’écriture, dans ce contexte, apparait comme indissociable de la notion du voyage, car « la littérature nait d’Ailleurs ». C’est le contact, la confrontation avec l’Ailleurs - autrement dit la différence, l’altérité - qui déclenchent l’écriture, affirme l’auteur suisse, Chevalier des Arts et des Lettres depuis 2015.

*En plus des conférences, le public francophone d’Arménie a bénéficié de deux ateliers d’écriture, toujours à Erevan et à Gumri, animés par Raphaël Aubert autour du voyage. 

*Pour tous les intéressés de l’œuvre de M Aubert, deux romans et l’essai « Malraux et Picasso, une relation manquée » de l’auteur sont disponibles aux bibliothèques de KASA et de l’Alliance française. 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost