François Hollande à l'UFAR: quelques détails de la visite

Fidèle à sa promesse d’être à Erevan le jour de la commémoration du Centenaire du génocide arménien, le président français était aux côtés du peuple arménien le 24 avril 2015, accompagné d’une importante délégation. Malgré la courte durée de sa visite, François Hollande avait souhaité se rendre absolument à l’Université française en Arménie (UFAR) aussi, chose qu’il n’avait pas pu faire, faute de temps, lors de sa première visite d’État en Arménie, il y a moins d’un an.

Le succès croissant de l’UFAR en fait un important dispositif de la coopération bilatérale franco-arménienne. Un fait qui ne pourrait pas ne pas être apprécié par le président français. Encore lors de sa visite précédente, François Hollande avait exprimé le souhait d’améliorer la présence française en Arménie en matière de formation des cadres, en s’appuyant « sur un outil qui existe et qui est l’UFAR » dont le président avait salué le rôle dans le renforcement des liens économiques et commerciaux entre les deux pays.

Le 24 avril 2015, François Hollande n’était pas seul à se rendre dans les locaux de l’UFAR : le président de l’Université Jean Moulin Lyon 3 - opérateur académique de l’UFAR - Jacques Comby, l’ambassadeur français en Arménie Jean-François Charpentier, le ministre arménien de l’Éducation et de la Science Armen Ashotyan, le directeur général d’Orange Armenia Francis Gelibter et d’autres personnalités françaises et arméniennes l’y accompagnaient.

Au cœur de sa visite, d’abord les échanges directs avec les étudiants, mais aussi un petit bilan sur l’avancée des projets de formation professionnelle évoqués l’an dernier, notamment l’ouverture, en septembre 2014, d’une nouvelle filière de formation Banques-Assurances sanctionnée par une Licence. 

Économie, politique, question du Génocide arménien : les questions, nombreuses et diverses, posées au président français l’avaient impressionné par leur pertinence. Au terme de la rencontre, le président avait également souligné « la maturité des étudiants et le haut niveau de leur formation et de leurs connaissances ».
 

Tous droits réservés © FrancoMédia 2012-2015.

Développement et hébergement iHost